Appel :  Prenons des mesures pour répondre à la crise des réfugiés

Appel : Prenons des mesures pour répondre à la crise des réfugiés

L'aide humanitaire actuelle n’est plus suffisante pour répondre aux besoins des personnes les plus vulnérables, il est nécessaire de concevoirune nouvelle approche. Le 19 septembre 2016, une réunion de haut niveau sur les déplacements massifs de réfugiés et migrants a eu lieu lors de l’Assemblée générale des Nations Unies à New York. L’enjeu pour la communauté internationale est d’apporter des solutions aux causes et aux racines des crises en investissant davantage dans la prévention et la résolution des conflits. Diplomatie, aide humanitaire, développement et construction de la paix sont des défis contemporains. Alors que le maintien de la paix est de la responsabilité des gouvernements, la crise mondiale des réfugiés est un enjeu pour chaque partie prenante dans nos sociétés, notamment les entreprises

Aujourd’hui, le monde compte 65,3 millions de personnes déplacées. Parmi elles, 21,3 millions de réfugiés dont 51 % sont des enfants de moins de 18 ans ; 40,8 millions de personnes déplacées internes et 3,2 millions de demandeurs d’asile en attente d’une décision. 9 réfugiés sur 10 sont dans les pays émergents ou en voie de développement.

Le Global Compact des Nations Unies en partenariat avec l’Agence des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) a lancé un appel aux entreprises pour qu’elles s’engagent et agissent en faveur des personnes forcées de fuir : dans les pays de conflit, de premier asile ou de transit et dans les pays d’accueil. Le secteur privé doit soutenir et apporter des solutions innovantes pour faire face à l’ampleur de cette crise.

Le Global Compact France appelle ses participants à soutenir les acteurs qui interviennent pour les personnes déplacées de force. Le secteur privé est un acteur de premier plan et chaque entreprise individuellement ou en collaboration avec d’autres peut contribuer à répondre à cette crise.

Il est ainsi essentiel de faciliter l’accès à l’éducation, y compris à l’enseignement supérieur et aux formations linguistiques et professionnelles ; et surtout de prendre en compte les perspectives d’intégration socio-économique des réfugiés dans l’accompagnement qui leur est offert. Plusieurs membres du Global Compact France comme Total ont pris la mesure de l’enjeu de l’intégration économique des réfugiés et d’autres aussi se sont engagés pour apporter une aide essentielle à ceux qui ont fui les conflits et les persécutions.

Vous aussi, vous pouvez vous engager et partager vos actions sur Business Action Pledge in Response to the Refugee Crisis. Vous trouverez quelques exemples d’actions ici.

Si vous souhaitez vous engager personnellement, n’hésitez pas à signer la pétition #Aveclesréfugiés

Contacts :

Charlotte Pinet, HCR - +33 1 44 43 48 60

Anthony Ratier, Global Compact France - +33 1 80 48 90 72

Crédits photos: © UNHCR/Annie Sakkab

Retour aux articles
Publié le 05 Sept. 2016
  • Droits de l'Homme