Entreprises et justice climatique :  Quel rôle peuvent jouer les entreprises face aux impacts du changement climatique sur les droits de l’Homme ?

Entreprises et justice climatique : Quel rôle peuvent jouer les entreprises face aux impacts du changement climatique sur les droits de l’Homme ?

               

Le Global Compact France, en partenariat avec le UNHCR, organisait le 10 Décembre 2015 au Bourget une conférence sur le thème :
"Entreprises et justice climatique : Quel rôle peuvent jouer les entreprises face aux impacts du changement climatique sur les droits de l’Homme ?"

La COP 21 de Paris constituait une opportunité majeure pour les entreprises de s’engager pour le climat. Le 10 Décembre, le Global Compact France organisait une conférence sur les entreprises et la justice climatique, afin d’examiner les actions à leur portée pour agir face aux impacts du changement climatique sur les droits de l’Homme. Le changement peut être instauré en moins de 25 ans, mais cela ne doit pas constituer une raison pour tolérer des situations instables ou injustes.

Modérée par Mary Robinson, présidente de la Fondation Mary Robinson, cette conférence a mis en lumière les conséquences sociales et économiques du changement climatique, ainsi que les moyens à la portée des entreprises pour collaborer avec la société civile afin de les identifier et les corriger. Les intervenants incluaient des représentants de Suez Environnement, Sanofi, du UNHCR et du Business & Human Rights Resource Centre. Avec l’accélération du changement climatique, les catastrophes naturelles vont se faire plus fréquentes et avec elles les conflits autour du territoire et des ressources, les épidémies, les populations réfugiées ou le trafic d’êtres humains. Il y a donc un besoin croissant de « projets informés » conscients de leur impact sur le climat, mais aussi sur les populations. De tels projets ne seront possibles qu’avec une prise de responsabilité générale venant de l’ensemble de la société. Parce leurs interactions avec de nombreux acteurs tout au long de leur chaîne de valeur et leur capacité à créer des partenariats, les entreprises peuvent améliorer la situation dans les zones à risque et accroître la résilience à l’échelon local. Si leur impact peut déjà être positif, elles doivent être plus responsables, transparentes et innovantes, notamment par leur collaboration avec la société civile, le secteur financier ou les universitaires afin d’obtenir des retours sur l’impact de leurs actions.

Le Global Compact France souhaite remercier tous les participants pour avoir permis un débat aussi inspirant et passionné, et le HCR pour son soutien. Nous souhaitons également remercier les équipes de la COP21, qui ont permis l’organisation de cette conférence.

 

Compte-rendu de l'événement               Photos de la conférence

Compte-rendu de l'événement (English version)

Retour aux articles
Publié le 14 Déc. 2015
  • COP 21