La France se dote d'une feuille de route pour la mise en oeuvre des ODD

La France se dote d'une feuille de route pour la mise en oeuvre des ODD

La France se dote d'une feuille de route pour la mise en oeuvre des Objectifs de Développement Durable des Nations unies (ODD). Décryptage et enjeux.

Création et fonctionnement de la feuille de route ODD de la France

Le 26 avril 2018, Brune Poirson, secrétaire d’État auprès du ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire, et Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, ont lancé les travaux de la Feuille de route pour la mise en œuvre des Objectifs de Développement Durable des Nations unies (ODD) par la France sous l'égide du Comité de pilotage de haut niveau. Cette feuille de route doit définir les enjeux prioritaires et la trajectoire de mise en œuvre du développement durable par la France, tout en mobilisant des leviers d’action concrets et en engageant l’ensemble des acteurs français. Le Comité de pilotage a adopté un dispositif de travail collaboratif pour son élaboration (300 participants réunis en 26 groupes de travail). Cette feuille de route repose sur quatre chantiers :

  1. Vision à horizon 2030
  2. Approche ODD par ODD
  3. Mobilisation des acteurs (collectivités territoriales, associations, chercheurs, jeunes, parlementaires, et entreprises - groupe piloté par la Plateforme RSE et le Global Compact France).
  4. Suivi et mise en œuvre

Cette feuille de route a vocation à remplacer la stratégie développement durable et à fixer un cap environnemental, social et sociétal à l’action des acteurs publics et économiques d’ici 2030. Une première version a été présentée mi-janvier et le Global Compact France poursuivra les échanges autour des entreprises et des ODD au travers de plusieurs réunions.

Cette première version sera amendée et harmonisée dans les prochains mois par les différents groupes et devrait être "alimentée par les conclusions du grand débat national, qui traite d’enjeux croisés avec les ODD comme la transition écologique et la question des inégalités", selon Laurence Monnoyer-Smith, Commissaire générale et déléguée interministérielle au développement durable.

Une portée internationale

La France, à l’instar de l’ensemble des Etats dans le monde, rédige aujourd’hui sa feuille de route pour les ODD. Elle sera présentée en septembre 2019 par le Président de la République, Emmanuel Macron, lors du premier Forum Politique de Haut Niveau des chefs d’État et de gouvernement, en marge de l'Assemblée générale de l'ONU. Ce Forum réunissant les chefs d’État et de gouvernement a lieu tous les 4 ans.

Trois ans après leur adoption, le Global Compact France en lien avec PwC France lance une grande étude sur leur appropriation par les entreprises. Elle nous permettra de publier un ouvrage reprenant les principaux résultats ainsi que les exemples de pratiques mises en œuvre et vous sera remise lors de notre Assemblée générale qui se tient le 25 juin prochain. Nous proposerons au gouvernement français d’inclure les résultats de l’étude « ODD et Entreprises » à l'occasion du Forum de septembre 2019.

Cette feuille de route pourra aussi être utilisée pour guider l'action du gouvernement dans des forums internationaux comme le G7, que la France préside en 2019. 

La Commission Européenne vient pour sa part de publier fin janvier un document de réflexion sur une Europe durable à l’horizon 2030. Cette publication comporte 5 volets : le développement durable comme moyen d'améliorer la vie des Européens, les défis européens et mondiaux à relever, vers une Europe durable d'ici 2030, l’Union Européenne comme pionnière mondiale du développement durable, et les scénarios pour le futur.  

Pour aller plus loin : 

Voir l'article de Novethic

 

Retour aux articles
Publié le 04 Mars 2019