Grenoble, une nouvelle étape du Tour de France PME : "PME, travail décent et croissance économique durable".

Grenoble, une nouvelle étape du Tour de France PME : "PME, travail décent et croissance économique durable".

Pour la deuxième étape 2017 du Tour de France PME, le Global Compact France organisait une conférence dédiée aux PME et à l’Objectif de Développement Durable #8 : Travail décent et croissance économique à Grenoble. Cet évènement fut l’occasion d’aborder les façons dont les PME s’approprient les ODD, stimulent la croissance et participent à la création d’emplois décents, notamment par l’exemple d’actions concrètes réalisées par 4 entreprises locales. Le Global Compact France remercie chaleureusement tous les intervenants, partenaires et participants. 

OUVERTURE 

Nicolas Matos, Représentant des PME du Global Compact France et Animateur Environnement de Travail et Bien-Être chez Hervé Thermique, a ouvert la session en rappelant la volonté des PME membres du Global Compact France de se réunir pour parler de responsabilité sociétale. De cette volonté est née le Tour de France PME, témoignages de PME engagées en région. 5 étapes eurent lieu en 2016, et Grenoble constituait la deuxième étape 2017. Chaque étape est l’occasion de relier les bonnes pratiques aux Objectifs de Développement Durable de l’ONU. Le Global Compact France et ses membres PME souhaitent ainsi créer un mouvement national d’intégration de la responsabilité sociétale et des ODD par les PME françaises. 

Florian Burel, Chargé de mission RSE et PME du Global Compact France, a introduit l’évènement en rappelant le contexte de ces Objectifs de Développement Durable de l’ONU (ODD), agenda universel offrant une vision du monde idéal à horizon 2030. Ils constituent un langage commun, une feuille de route permettant aux entreprises de structurer leur démarche de responsabilité sociétale, de l’inscrire dans un effort commun et de relier leur stratégie aux préoccupations mondiales. Le Global Compact France s’engage pour que toutes les entreprises s’approprient les ODD : Tour de France PME et témoignages directs, guide pratique « Entreprises, contribuez aux Objectifs de Développement Durable ! » et recensement d’actions en faveur des ODD, atelier « Kit de démarrage à l’intégration des ODD dans l’entreprise » en partenariat avec B&L Évolution… La plateforme web Global Impact+, lancée le 31 janvier dernier et permettant partage et valorisation d’engagements et bonnes pratiques en lien avec les ODD, consolide cet élan et permet par exemple de graver dans le marbre les échanges des étapes du Tour de France PME.

 INTRODUCTION 

Sylvain Boucherand, Co-fondateur et PDG de B&L Évolution, a présenté les résultats de son étude et a souligné l’engagement des entreprises du Pays voironnais en faveur des ODD. L’étude s’est axée sur l’identification et la comparaison des engagements des territoires et sur les contributions des entreprises. Sylvain Boucherand a insisté sur la complémentarité entre ces acteurs – territoires et entreprises – qui ne s’engagent pas forcément sur les mêmes ODD. En effet, les territoires s’investissent davantage sur l’ODD 11 « Villes et communautés durables » et sur l’ODD 10 « Inégalités réduites », alors que les entreprises privilégient l’ODD 13 « Mesures relatives à la lutte contre le changement climatique » et l’ODD 12 « Consommation et production responsables ». Il est ainsi important de faire dialoguer un territoire et des entreprises pour la réalisation synchronisée de ces objectifs, agenda universel qui concrétise le développement durable.

TEMOIGNAGES DE PME

4 représentants de PME de la région grenobloise sont ensuite venus partager leurs visions, solutions et réalisations contribuant à faire de l’ODD 8 un vecteur de performance durable :

Sylvie Thonnerieux, Responsable Département Social Éthique Environnement d’Acte International, a présenté l’engagement de son entreprise. Spécialiste du global supply chain management, Acte International est le coordinateur du groupe de contact national de la FTA (Foreign Trade Association), dont l'action est fondée sur une vision du libre-échange et du commerce international responsable, avec des chaînes d’approvisionnement mondiales durables comme conditions préalables à un développement économique inclusif et de long terme. La FTA propose ainsi des programmes et outils permettant aux entreprises de promouvoir le progrès humain, de préserver les ressources naturelles et de faire progresser au niveau mondial un commerce inclusif et ouvert. L’ODD 8 apparait ainsi au cœur des missions et des engagements. L'association a notamment développé deux outils : la Business Social Compliance Initiative (BSCI), soutenant les entreprises qui s’engagent en faveur de l’amélioration des conditions de travail dans les usines et exploitations agricoles à travers le monde, et la FTA Academy, mettant gratuitement des formations à disposition des équipes des entreprises et de leur supply chain. 

Laurence Capossele, Co-fondatrice et co-dirigeante de Cetup, a exposé la méthode de management de cette entreprise de transport grenobloise, fondée sur 5 valeurs structurantes : qualité, sécurité, image, développement durable et développement sociétal. On parle de la qualité de service, mais aussi de la qualité de vie au travail des employés du sièges et des pilotes de Cetup (véhicules équipés pour leur confort, sièges suspendus, boîtes à gants réfrigérées, etc.). De la même manière, on évoque la sécurité des produits transportés, mais aussi la sécurité des pilotes (respect de la législation du temps de travail et du temps de transport, élaboration d’itinéraires spéciaux avec les pilotes, etc.). L’image de Cetup est également importante pour que l’entreprise soit connue et reconnue. Cette PME s’est engagée en faveur du développement durable en achetant son premier véhicule au gaz en 1992. Aujourd’hui, ce sont une quinzaine de véhicules électriques, à l’hydrogène et au bio éthanol qui constituent la flotte automobile, et les pilotes ne veulent plus revenir aux véhicules thermiques ! La dernière valeur fondatrice de Cetup est le développement sociétal, valeur sur laquelle repose finalement toutes autres. L’humain, les bonnes conditions de travail et finalement l’ODD 8 sont au cœur de l’activité de Cetup. 

Annelise Jost, Dirigeante d’Altica Traductions, est revenue sur l’engagement de sa PME accompagnant les entreprises de la région Rhône-Alpes dans leur développement international et les entreprises étrangères dans la communication de leurs produits et services sur le marché français. La signature du Global Compact fut un élément déclencheur de la structuration de la démarche de responsabilité sociétale d’Altica Traductions. Avec le travail de rédaction de sa Communication sur le Progrès, Altica Traductions a pu identifier dans quels domaines de responsabilité sociétale elle agissait et pouvait agir, et comment ces actions s’inscrivait dans le cadre des ODD. L’entreprise travaille ainsi sur des meilleurs systèmes de gestion pour améliorer la productivité de l’entreprise, promeut l’entreprenariat et a pour projet d’investir dans des véhicules électriques. Tout autant d’actions qui ne s’inscrivent pas seulement dans l’ODD 8 mais dans bien d’autres, ce qui traduit la grande transversalité de ce référentiel.

Pascal Mioche, PDG d’Automatique et Industrie, a présenté l’engagement de cette PME voironnaise impliquée pour les ODD. L’accent est mis sur le travail collaboratif et la plupart des initiatives sont portées par les salariés contribuant au dynamisme de cette PME sur ces sujets. Automatique et Industrie a ainsi mis au point une plaquette retraçant les actions de responsabilité sociétales de l’entreprise essentiellement à destination de ses salariés, afin qu’ils partagent les bonnes pratiques. Pascal Mioche a souligné l’importance d’échanger sur ces sujets sociaux et environnementaux, de faire progresser les fournisseurs tout au long de la chaîne d’approvisionnement et a soulevé la question des achats responsables. 

En complément à ces témoignages d’entreprises, Emmanuel Cascaro, Animateur de la Commission Développement Durable de la CPME Isère, a présenté les activités de cette organisation patronale interprofessionnelle et indépendante représentant les chefs d’entreprises de TPE et PME. La CPME développe ses actions autour de 4 branches d’activité : industrie, commerce, services et artisanat. L’organisation se donne ainsi 3 missions : représenter et défendre, servir et accompagner (dispositifs en contact direct avec l’ensemble des adhérents, démarche au niveau national et régional), rassembler et échanger (commissions et groupes de travail). C’est dans cette perspective qu’a été créée la Commission développement durable et RSE, afin d’identifier les bonnes pratiques à mettre en place autour de ces problématiques dans les TPE et PME. Une journée verte est ainsi organisée chaque année afin de sensibiliser les entreprises, qui font souvent de la RSE sans le savoir ! Des ateliers pratiques autour des axes économie, environnement et humain, mettant en avant les expertises des adhérents, sont fréquemment organisés. 

Télécharger le compte-rendu

LA PLATEFORME GLOBAL IMPACT+

La plateforme Global Impact+ ambitionne de créer un mouvement national promouvant et favorisant l’intégration des ODD par les petites et moyennes entreprises françaises. Intuitif et ergonomique, cet outil offre un recensement et un suivi des impacts des entreprises sur tout le territoire. Accessible en ligne sur actions.globalcompact-france.org, il permet aux entreprises et organisations françaises de :

- partager leurs bonnes pratiques innovantes et ambitieuses en faveur d’un monde meilleu
- rejoindre une communauté engagée et inspirante
- encourager la transformation sociétale grâce à une émulation collective et à des partages d’expériences
- démontrer le leadership du secteur privé français sur le thème des ODD

Des Trophées des meilleures pratiques postées sur la plateforme Global Impact+ seront organisés par le Global Compact France. 

REJOINDRE LA PLATEFORME GLOBAL IMPACT+ !
83 organisations ont déjà partagé leurs 38 actions sur la plateforme Global Impact+ ! Publiez les vôtres ! 

Retour aux articles
Publié le 24 Avril 2017
  • ODD
  • PME
  • Tour de France PME
  • ODD 8
  • Chaîne de valeur
  • Objectifs de Développement Durable
  • Emploi