ODD : comment la France prépare le Forum Politique de Haut niveau pour le développement durable ?

ODD : comment la France prépare le Forum Politique de Haut niveau pour le développement durable ?

Le Forum politique de haut niveau pour le développement durable (FPHN) est la plate-forme centrale des Nations unies pour le suivi et l'examen annuel de l'Agenda 2030 pour le développement durable et les Objectifs de développement durable (ODD). Comment la France se prépare-t-elle au rendez-vous? Quelles actions du Global Compact France ? Eléments de réponse.

Le Forum politique de haut niveau pour le développement durable (FPHN / HLPF en anglais) remplace la Commission pour le Développement Durable des Nations Unies. Il se réunit tous les ans pendant huit jours en juillet à New York. Il comprend des revues nationales volontaires de différents pays et des revues thématiques des progrès réalisés sur les ODD, appuyés par les examens des commissions techniques de l'ECOSOC et d'autres organes et forums intergouvernementaux.

Pour 2018 le thème du Forum qui aura lieu du 8 au 18 juillet 2018 sera "la transformation vers des sociétés durables et résiliantes". 6 ODD ont été ciblés : ODD 6, 7, 11, 12, 15 et toujours l'ODD 17. 48 États se sont portés volontaires à une revue nationale.

       

Pour rappel, la mise en œuvre des 17 ODD en France est coordonnée par la Déléguée interministérielle au développement durable (DIDD), mandatée par le Premier ministre, en étroit partenariat avec le Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE) pour la dimension internationale. Elle anime un réseau de Hauts fonctionnaires au développement durable (HFDD) qui relaient dans les ministères tous les enjeux du développement durable. Un travail de cartographie des politiques publiques au regard des ODD est ainsi engagé, afin que les politiques de chaque ministère soient relues au travers de la grille de lecture que constitue l’ensemble des ODD.

Afin de répondre à ce rendez-vous, la France a mis en place plusieurs initiatives et groupes de travail en associant le plus de parties prenantes pour préparer le Point d'étape de la France à ce FPHN :

  • Une consultation du CNDSI (Comité National de solidarité internationale) : l’implication de la société civile, du secteur privé et des citoyens est indispensable au succès de mise en œuvre des ODD, la France œuvre pour des modes de décision et d’action toujours plus inclusifs. Le CNDSI dans le prolongement des engagements de la France en matière de développement du Comité interministériel de la coopération internationale et du développement (CICID) a réuni le 18 février dernier une grande conférence sur les liens entre ODD et développement à laquelle le Global Compact France a participé. Le Global Compact France sera ainsi associé à la consultation du CNDSI et plus particulièrement sur le rôle du secteur privé dans le développement en lien avec les ODD.
  • Une consultation du CNTE (Conseil national transition énergétique) : Dans la mesure où les ODD évoqués cette année au FPHN concernent le volet environnemental, les membres du CNTE ont été invités à formuler leurs remarques sur la plateforme collaborative de l'enceinte afin de les intégrer au mieux dans le point d'étape.
  • En parallèle, le Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères prépare le Forum des Nations-unies « Sciences, technologies, innovation » en lien avec les ODD et le FPHN et qui aura lieu les 5 et 6 juin à New York. Le Global Compact France participera à ces travaux dans la mesure où beaucoup de ses membres considèrent le sujet des technologies et de l’innovation comme un formidable accélérateur de la mise en œuvre des ODD.
  • Par ailleurs, le Global Compact France a participé, comme chaque année, aux ateliers collaboratifs du CGDD le 27 mars dernier, notamment pour rappeler le rôle des PME dans les territoires pour atteindre les ODD.

Enfin, d'un point de vue moins institutionnel, le Global Compact France participera au rapport d'appropriation des ODD pour le FPHN 2018, coordonné par le Comité 21 et regroupant l'ensemble des acteurs de la société civile impliqués sur les ODD, ce rapport sera l'occasion de donner plusieurs bonnes pratiques et le point de vue du secteur privé dans la mise en oeuvre des 6 ODD cibles.

La mobilisation des acteurs économiques, de la société civique et des services de l'Etat est grande en vue de ce FPHN, gageons que la France saura se saisir de la question des ODD au plus haut niveau gouvernemental.

Retour aux articles
Publié le 16 Avril 2018