L’initiative Science Based Targets, ou comment mettre en cohérence votre stratégie d’entreprise avec le budget carbone de la planète

L’initiative Science Based Targets, ou comment mettre en cohérence votre stratégie d’entreprise avec le budget carbone de la planète

Le Global Compact des Nations Unies, aujourd’hui le plus grand réseau d’organisations engagées en matière de responsabilité sociétale a fondé en 2015 l’initiative Science Based Target (iSBT) avec 3 partenaires internationaux : WWF, World Ressource Institute et CDP.

L’iSBT se base sur un constat sans appel : il existe un important fossé entre la somme des objectifs des États pris dans le cadre de l’accord de Paris (INDCs) – menant à un réchauffement estimé entre +2,7 et +3.7°C – et l’objectif 2°C de réchauffement avancé par le GIEC en 2014. Cet écart s’agrandit d’autant qu’il est de plus en plus question de viser l’objectif 1,5°C pour conserver un climat viable. Le contexte actuel est par ailleurs très incertain s’agissant de l’implication des Etats, avec un risque de désengagement parmi certains des pays les plus émetteurs de CO2.

L’implication massive de la société civile et des entreprises est donc fondamentale pour combler ce fossé.

L’initiative SBT apparait comme la plus à même de guider les entreprises dans leur volonté de fixer des objectifs cohérents avec la trajectoire 2°C et le respect du budget carbone mondial. En construction continue avec ses partenaires et les entreprises engagées, l’initiative pourra au fur et à mesure répondre à des questions encore en suspens, notamment concernant le scope 3 ou certaines trajectoires sectorielles de référence. Basée sur 7 méthodes reconnues, l'iSBT vise à allouer à chaque entreprise un objectif de réduction des émissions de gaz à effet de serre scientifiquement pertinent et spécifique à ses activités, son secteur et/ou sa localisation. Elle propose ainsi de projeter les business models des entreprises dans une économie bas carbone, et d’être en phase avec les attentes de leurs parties prenantes. Plus qu’un simple engagement, le cap ambitieux fixé fournit à l’entreprise un levier de mobilisation interne et externe, d’innovation, de transformation de ses opérations, ses produits et services, sa culture managériale, etc.

Notre réseau local s’est énormément impliqué en faveur du climat ces dernières années, en mobilisant les entreprises françaises et nos collègues aux quatre coins du monde, avant et après la COP 21. Malgré l’engouement mondial autour de cette ambitieuse initiative, et leur relative performance en matière climatique, force est de constater que trop peu d’entreprises françaises se sont déjà engagées : 19 à ce jour. En effet, les entreprises se heurtent à des difficultés techniques et méthodologiques, mais aussi à une absence de documentation claire et précise en langue française.

Le Global Compact France a donc décidé de lancer le mouvement auprès des entreprises francophones, et de leur offrir un outil pédagogique dédié. Compta Durable, qui travaille sur des méthodologies pour définir des objectifs RSE alignés sur les connaissances scientifiques, nous a rejoint dans cette volonté de clarification des méthodologies de l’initiative SBT. L’idée d’une publication commune, à la fois technique et pédagogique a très rapidement germé et donné lieu à un passionnant chantier.

Nous sommes aujourd’hui fiers de pouvoir vous proposer en accès libre notre publication : "Guide pratique pour la définition d'objectifs carbone alignés sur les connaissances scientifiques - L'initiative Science Based Targets".

La dynamique SBT est lancée, deux nouvelles entreprises s’impliquent chaque semaine en moyenne, pour atteindre 250 à ce jour. Nous pouvons anticiper que cela deviendra rapidement un engagement incontournable pour les entreprises sincères et qui souhaitent assurer leur pérennité. Les retours des pionnières sont très encourageants, vous en trouverez de nombreux dans notre publication.

Nous vous invitons à en prendre connaissance, et à vous engager en faveur des Science Based Targets pour rejoindre ce mouvement global d'avenir !

Charlotte Frérot,
Secrétaire générale,
Global Compact France

Retour aux articles
Publié le 20 Avril 2017
  • Climat
  • ODD 13
  • Science Based Targets
  • Publication