16e Assemblée générale du Global Compact France : les entreprises plus que jamais mobilisées

16e Assemblée générale du Global Compact France : les entreprises plus que jamais mobilisées

La 16e Assemblée générale du Global Compact France s’est réunie jeudi 23 septembre 2021 en ligne, sous la présidence d’André Renaudin.

Une activité événementielle réinventée
Les conditions sanitaires ont entrainé un renouveau des activités de l’association en 2020. Les événements physiques ayant été majoritairement annulés ou reportés à fin 2021 en raison de la crise de la covid-19, l’association a proposé de nombreux webinaires, afin d’accueillir les nouveaux membres et faire connaître le Global Compact et ses enjeux. À cette occasion, le Global Compact France a pu compter sur l’entière mobilisation de ses entreprises adhérentes, notamment les membres du Conseil d’administration et les entreprises ambassadrices.


André Renaudin, Président du Global Compact France

Les entreprises engagées

La dynamique des entreprises engagées en faveur du Global Compact France s’est considérablement renforcée en 2020 avec une augmentation de 12 % des membres par rapport à 2019. Le réseau des petites ou moyennes entreprises, qui représente 60 % des adhérents de l’association, a une nouvelle fois démontré toute son implication en faveur des Objectifs de développement durable. Aujourd'hui plus que jamais, l'adhésion des entreprises aux Dix principes du Global Compact et la promotion de pratiques responsables sont essentielles pour la reconstruction d'une société juste, équitable et résiliente.

Les résolutions adoptées
L’Assemblée générale a approuvé le rapport moral pour 2020 présenté au nom du Conseil d’administration par Laurence Capossele, Secrétaire. L’Assemblée générale a également approuvé les comptes 2020 de l’association sur présentation de Fabienne Grall, Trésorière.

 
Laurence Capossele, Secrétaire et Fabienne Grall, Trésorière

.
Dominique Lamoureux, Référent éthique

 

Un conseil d’administration renouvelé
Enfin, l’Assemblée générale a approuvé les propositions de renouvellement du Conseil d'administration. Trois entreprises arrivaient au terme de leur second mandat, et ne pouvaient statutairement pas se représenter : EDF, Engie et TDV Industries. Deux entreprises ont vu leur mandat renouvelé : Armor et Danone. Trois entreprises font leur entrée au Conseil d’administration pour un mandat de trois ans : Groupe Jean Hénaff S.A., fabricant breton de produits agroalimentaires, PwC France et Maghreb, cabinet d'audit et de conseil et Scara, coopérative agricole céréalière dans l'Aube.


« Je remercie les membres pour leur confiance dans le choix de nouveaux administrateurs. Je souhaite à chacun d’eux la bienvenue au sein de nos instances et je remercie les entreprises qui n’ont pas été retenues de s’être pliées à cet exercice. Les membres sont chaque année plus nombreux à présenter leur candidature et je m’en réjouis. C’est un gage d’attractivité et de vitalité démocratique pour notre association », a déclaré André Renaudin, Président du Global Compact France.


Des actions sur tout le territoire
Bruno Duval, Vice-Président en charge des PME, a souligné la dynamique territoriale en cours au sein de l’association. Cet élan se traduit par la reprise des étapes du Tour de France ainsi que le lancement de nouveaux Cercles régionaux. Bruno Duval a également rappelé la récente publication du guide « Des réponses à vos enjeux clés grâce aux Objectifs de développement durable » à destination des PME. Gilles Vermot Desroches, Vice-Président en charge des grandes entreprises, a quant à lui rappelé la bonne coopération avec le siège à travers la présence de Jean-Pascal Tricoire, Président-Directeur général de Schneider Electric, au Conseil d’administration du Global Compact des Nations Unies. Il a par ailleurs précisé le positionnement du Global Compact France sur les thèmes du climat et de la biodiversité, en évoquant la participation de l’association à diverses initiatives de place.


Bruno Duval, Vice-Président en charge des PME et Gilles Vermot Desroches, Vice-Président en charge des grandes entreprises

Une structure renforcée
André Renaudin a indiqué que le Global Compact France avait dû s’adapter au fort accroissement du nombre de membres ces trois dernières années, en réalisant les investissements nécessaires pour transformer l’association et en consolider les bases. Le Président a rappelé que l’ensemble de l'action du Global Compact France est guidée par la volonté de créer ou d’accompagner les dynamiques locales en matière de RSE auprès de toutes les entreprises. L'association a ainsi renforcé et stabilisé l’équipe, désormais dirigée par le nouveau Délégué général, Nils Pedersen.

 
Nils Pedersen, Délégué général et André Renaudin, Président

La prochaine Assemblée générale du Global Compact France sera convoquée le 7 avril 2022.

 

  Télécharger le communiqué

 

Retour aux articles
Publié le 14 Oct. 2021