COP25 | Appel à l'action des entreprises - Ambition Climat 1,5 ° C

COP25 | Appel à l'action des entreprises - Ambition Climat 1,5 ° C

A l'occasion de la COP 25 sur le Climat de Madrid, le Global Compact des Nations Unies aux côtés d'autres organisations onusiennes lance un appel à l'action aux dirigeants d'entreprise afin qu'ils définissent des objectifs de réduction de leurs émissions de gaz à effet de serre (GES) encore plus ambitieux, en lien avec le rapport 1.5 °C du GIEC.

Appel à l'action des entreprises : Ambition Climat 1,5 ° C

Le 13 juin dernier, une coalition portée par le Global Compact des Nations Unies, l'initiative Science Based Targets (SBTi) et We Mean Business et composée d'entreprises, représentants de la société civile et des Nations Unies a lancé un appel à l'action pour que les entreprises privées apportent leur part, essentielle et nécessaire, à la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) afin de limiter les pires impacts du changement climatique.

L'objectif étand de définir des objectifs climat encore plus ambitieux pour leurs entreprises, conformément au dernier rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur le changement climatique (GIEC-IPCC) qui plaide pour limiter la hausse des températures mondiales à 1,5 ° C au-dessus des niveaux préindustriels.

87 entreprisees se sont déjà engagées lors du Sommet Action Climat 2019 de septembre à New York, à l'appel du Secrétaire général des Nations Unies. Cet appel à l'action est réitéré en vue de la 25ème Conférence des Nations Unies sur le Changement Climatique - COP 25 Climat - qui aura lieu à Madrid du 2 au 13 décembre 2019.

177 entreprises se sont engagées à l'occasion de la COP 25 : bravo aux entreprises françaises : Chanel, Danone, Decathlon, EcoVadis, Europcar Mobility Group, L’Oréal, Orange, Saint-Gobain, Schneider Electric, Sodexo, Sopra Steria, Square Management Consulting et Suez !

ENTREPRISES AYANT REJOINT L'APPEL À L'ACTION 1,5 ° C

ARTICLE DE L'ONU - APPEL AU SECTEUR PRIVÉ FACE À L’URGENCE CLIMATIQUE

Retrouvez l'appel à l'action (version française en bas de page) demandant aux dirigeants d'entreprises de définir des cibles de réduction de leurs émissions de GES à 1.5 °C par le biais de l'initiative Science Based Targets (SBTi). Cet appel est co-signé par notamment Lise Kingo, S.E. María Fernanda Espinosa Garcés, présidente de l'Assemblée générale des Nations Unies, Paul Polman, ancien PDG d’Unilever, ou encore les dirigeants des PRI, d'ONU Environnement, de l'UNFCC, du CDP, du WWF, etc.

Chaque demi degré fera la différence

L'appel à l'action en français

 

Cher(e)s dirigeant(e)s,

Le changement climatique est sans aucun doute le problème déterminant de notre époque - et nous nous trouvons à un moment charnière. Le monde d'aujourd'hui est confronté à des défis environnementaux interconnectés sans précédent. Si nous ne changeons pas d'urgence, nous risquons de ne pas avoir la chance d'éviter le dérèglement climatique, avec des conséquences désastreuses pour les populations et tous les systèmes naturels qui nous maintiennent.

Cependant, il est encore temps de remettre le monde sur les rails. Nous disposons des innovations, des outils et de l'expertise pour y arriver - ce dont nous avons besoin maintenant, c'est d'un leadership. Nous nous trouvons à un moment critique, où le changement climatique évolue plus vite que nous le faisons tous les jours, et comme le montre le récent rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC), chaque demi-degré fait toute la différence.

Nous savons que notre ambition et nos actions doivent être plus audacieuses si nous voulons avoir une chance de gagner cette course. C'est pourquoi nous vous demandons d'intensifier et d'engager votre entreprise à fixer des objectifs scientifiques alignés sur la limitation de l'élévation de la température mondiale à 1,5 ° C au-dessus des niveaux préindustriels.

Les avantages commerciaux d'une action climatique fondée sur la science sont évidents. Des entreprises de premier plan prouvent déjà qu’un modèle commercial conforme à une température de 1,5 ° C est possible, et il est évident que ces entreprises seront les mieux placées pour prospérer, alors que l’économie mondiale connaît une transition juste vers un avenir sans perte d’ici 2050.

Nous invitons les dirigeants visionnaires qui engagent leurs entreprises à atteindre un objectif de 1,5 ° C lors du Sommet sur l'action pour le climat à New York le 23 septembre - en mettant l'accent sur des solutions commerciales applicables, évolutives et reproductibles qui favoriseront une transformation véritablement systémique.

Comme le dit un proverbe chinois: « Un voyage de mille kilomètres commence par un seul pas ». C’est le moment pour les vrais dirigeants de faire ce pas audacieux qui peut inspirer les autres à suivre.

 

 





 

Retour aux articles
Publié le 22 Nov. 2019
  • Climat
  • Environnement
  • 1.5 °C
  • Accord Paris
  • COP25